(d'après l'original de Christine Pateta)


"La vie est une recherche permanente d'équilibre.

L'Homme ne sait vivre qu'au passé compensé."

                                                                                      Le Cridomh


 

Actualités :

Formations :

 Les 18-19 janvier 2020  à Ste Foy-lès-Lyon  - Session n°1 - Les bases de la Compensation Symbolique Inconsciente

Les 14-15 mars 2020  à Ste Foy-lès-Lyon  - Session n°3 - La solidarité humaine  inconsciente et les compensations dans la famille

Les 13-14 juin 2020  à Ste Foy-lès-Lyon  - Session n°4 - Le cerveau stratégique et la lecture des scanners

Les 17-18 octobre 2020  à Ste Foy-lès-Lyon  - Session n°5 - La symbolique des organes

Retrouvez les prochaines formations du Cridomh dans la rubrique "Formations" :

Les conférences :

Pas de conférence prévue prochainement...

Retrouvez toutes les informations sur les conférences du Cridomh dans la rubrique "Conférence"


***************************

 LE CAS DU MOIS  

***************************

Cas n°14 : Mégots de cigarettes dans le jardin


Monsieur G habite en région parisienne.

Depuis plusieurs mois, il déplore la présence de plusieurs dizaines de mégots de cigarettes dans son jardin, sur la plate-bande qui se situe à l'aplomb de la fenêtre du 5é étage de l'immeuble d'à coté où un de ses voisin fume régulièrement.

Cette situation l'agace et le fait ruminer. Même s'il n'a jamais vu son voisin jeter ces mégots dans son jardin, pour Monsieur G il ne fait aucun doute que ces mégots tombent bien, accidentellement ou non, de la fenêtre du 5é étage. Cependant il ne connait pas le nom de ce voisin, car les entrées d'immeuble sont séparées.

Il ne sait pas comment résoudre ce désagrément efficacement, et simplement.

Doit-il prévenir ce voisin à un moment où il fume à sa fenêtre en utilisant la Communication NonViolente ?

Ou devrait-il chercher le nom de ce voisin et mettre un mot dans sa boite aux lettres, pour avoir le temps de bien réfléchir à sa formulation ?

Ou encore, serait-il plus judicieux de lui offrir un cendrier fermé qui ne laissera pas les mégots s'envoler à la moindre bourrasque, et tomber dans son jardin ? Pour une dizaine d'euros, à quoi bon se gâcher la vie se dit-il, d'autant que j'ai l'avantage de louer mon appartement à un tarif très avantageux...

Et vous, comment feriez-vous ?

Finalement, Monsieur G a réfléchi à sa culpabilité pour comprendre pourquoi les mégots atterrissaient dans son jardin. Simple, rapide, et très efficace la Compensation Symbolique Inconsciente. Il n'y a plus jamais eu de mégots dans son jardin depuis ce jour-là.


La solution  de la rubrique "le cas du mois" se trouve à l'onglet  "Formations"

Chaque mois, nous publierons un cas de compensation symbolique inconsciente (maladie, accident, comportement...). En fonction des éléments donnés, vous êtes invités à retrouver l'histoire de la personne. Retrouvez tous les cas dans l'onglet "Formations/cas du mois"